Patrimoine naturel

La forêt domaniale de Marchiennes de plus de 800 hectares, la base de loisirs des Evoïches, la réserve naturelle du Pré des Nonnettes, la grande tourbière, la Scarpe et ses chemins de halage... assouviront vos envies de nature.

LA FORET DE MARCHIENNES

Seule forêt domaniale de l’arrondissement de Douai, le massif de Marchiennes s’étend sur 800 hectares dans le Parc Naturel Régional de la plaine de la Scarpe et de l’Escaut.

Forêt de Marchiennes Forêt de Marchiennes  © F.Corio Successivement propriété des moines bénédictins au VIIème siècle, puis de l’État en 1793, ce précieux héritage est désormais protégé par l’Office National des Forêts. Sa richesse naturelle et les récents aménagements en font tout au long de l’année un lieu idéal de détente et de découverte : circuit de la Croix ou Pile, sentiers de randonnées à pied, en VTT ou à cheval, aire de pique-nique, panneaux d’informations sur le milieu…Vous pourrez y apprécier de multiples essences d’arbres tels que le hêtre, le pin sylvestre ou encore le chêne rouge d’Amérique. Observez bien : renards, belettes, chevreuils, écureuils et bien d’autres petits habitants ont élu domicile dans la forêt !

Rendez-vous dans la rubrique «Loisirs/Randonnées» pour télécharger des circuits de randonnées et la carte de la forêt de Marchiennes. 

LES EVOICHES ET LA RESERVE NATURELLE DU PRE DES NONNETTES

La Base de Loisirs des Evoïches appelle à la détente et à la promenade.Site des Evoïches Site des Evoïches  © F.Corio Vous y apprécierez des espaces boisés, un terrain de Bicross, un camping 3 étoiles, un restaurant et surtout de nombreux étangs.

Les amateurs de pêche au blanc et de truite pourront d’ailleurs s’adonner à leur passion sur certains d’entre eux.

Pour la petite histoire,  longtemps propriété des moines, ces étangs servaient de garde manger pour conserver le poisson dont ils étaient friands ! Située au nord des Evoïches, la Réserve Naturelle du Pré des Nonnettes s’étend sur plus de 18ha. Créée pour préserver un espace naturel authentique, cette prairie constitue aujourd’hui un site remarquable du fait des plantes qui y vivent comme les saules têtards et des oiseaux qui y nichent tels le busard de roseaux, la buse variable, les limicoles ou la gorge-bleue.

Un observatoire permet aux ornithologues de les étudier à loisirs (accès interdit au public).

 

MARCHIENNES ET SES COURS D'EAU

Scarpe Scarpe  © Office de Tourisme de MarchiennesMarchiennes est bordée par la Scarpe Inférieure qui s'étire sur 37 kilomètres de Dorignies à Mortagne-du-Nord. Devenue un important lieu de transport fluvial au XIXème siècle, elle n'est désormais plus navigable sur l'intégralité de son cheminement. Barrière naturelle permettant de repousser l'ennemi en temps de guerre, elle fût aussi responsable des nombreuses inondations qui touchèrent la vallée, rendant difficiles et aléatoires les cultures.

Ce sont les moines de l'abbaye qui, dès le VIIème siècle, ont entrepris les premiers des travaux d’assèchement des terres. À Marchiennes, trois cours d’eau attestent encore de leurs efforts : Le Décours, Le Courant de Coutiches et la Râche. Ils furent spécialement creusés pour accueillir le surplus d'eau provenant des débordements de la Scarpe. Vers la fin du XXème siècle, de nouveaux  travaux de curage ont été effectués pour leur permettre d'assurer au mieux leur rôle de régulation et d'assèchement de la vallée. 

Découvrez ce patrimoine en empruntant les berges de Scarpe récemment réamménagées pour accueillir marcheurs et cyclistes ou encore les circuits de l’Elpret et de l’Abbaye qui longent deux de ces cours d’eau. Rendez-vous dans la rubrique «Loisirs/Randonnées».
 

LA GRANDE TOURBIERE DE MARCHIENNES

Le site de la Grande Tourbière est la propriété du Département du Nord. Sa gestion est entreprise dans le cadre de la politique des Espaces Naturels Sensibles (ENS) qui permet la protection foncière, la préservation du patrimoine naturel remarquable et son ouverture au public. La Grande Tourbière possède une flore et faune extrêmement riche. Il fait également partie de la ZNIEFF de type I et II. Elle se découvre uniquement lors des visites guidées organisées par le Conseil Général.